duellum-solidays_pleaz

Nombre d’entre-vous était au rendez- vous cette année. Solidays a accueilli sur 3 jours un grand nombre d’artistes tels que The Hives, C2C,  Crystal Fighters, Orelsan, Lily Wood and the Prick, David Guetta … et des groupes plus «  confidentiels » comme Get a Room ou encore DUELLUM.  On avait découvert leur EP Drift en début d’année et avions craqué sur leur clip The Island, mais les découvrir en live a été LA belle découverte du festival. On a eu le plaisir de retrouver Jonathan et Arthur, chanteurs et guitaristes du groupe quelques jours après le festival.


En plus d’être talentueux, ils sont beaux et drôlement sympa! On a envie de leur poser mille questions sur le groupe, leur musique et leur maracis en forme d’ananas. Il nous racontent en off leur parcours

1215_10151345759507768_50758510_n

Tout débute vers 2005. Ces deux là se rencontrent sur les bancs de Science po. Arthur ( à droite) est d’origine lyonnaise, Jonathan (à gauche) de la région parisienne. Chacun avait envie de créer  sa propre musique et une petite annonce déposée à la cafet réunis ceux qui deviendront Duellum. Plusieurs essais dans des groupes mais ça ne prend pas. Jonathan et Arthur décident alors de se monter un duo en attendant de trouver chaussures à leur pied . Ce sont grâces à des connexions familiales que rejoignent Fred puis Hugo dans l’aventure. L’alchimie opère et le quatuor bosse dur jonglant entre compo musicales et compo à Science po.

Un voyage à Londres plus tard, le groupe sort son premier EP « For some reason I want to talk » en 2011. Une dualité de son très rock électrique inspiré de la pop anglaise . Pas facile de se faire un nom dans le milieu mais le public accueillent plutôt bien « le plus anglais des groupes français ». Entre temps les garçons finissent leur études et concilient boulot dans la com et vie d’artistes.

Le second EP « Drift » sort en début d’année et c’est la révélation : plus identitaire, plus assumé, plus exotique et surtout réalisé d’un trait. Les tracks se suivent et se ressemblent comme dans une histoire que l on raconte.  Tout s’accorde, tout se suit et s’harmonise. Duellum nous a conquis avec sa pop « dynamisante ».

Image de prévisualisation YouTube

Même si l’album n’est pas encore à l’ordre du jour, les quatre garçons seront de retour dès le 9 août prochain au Concorde Atlantique et au mois de septembre au Batofar, Petite ceinture ou encore à la Hall de la Villette.

On a hâte 🙂

www.duellum.com