Et voilà déjà un millésime 2012 qui s’est très vite achevé… Une année riche en voyages gourmands que nous avons apprécié partager avec vous. Avant de clore totalement cette belle édition, nous devions absolument vous raconter notre dernier voyage viticole ! Parce que nous avions été très sages tout au long de l’année, ce fut un peu Noël avant l’heure avec le célèbre distributeur sur Internet Cdiscount, dont nous vous avions parlé à plusieurs reprises, et qui a arboré le costume de Santa Klaus avant les fêtes pour nous offrir une traversée découverte des vignobles bordelais ! C’est plus précisément sur l’aire d’appellation Pessac-Léognan, située à la périphérie de Bordeaux, que nous avons été conviés pour visiter deux propriétés : le Château de Rouillac et le Château Pape Clément. Suivez le guide…

Propriete Rouillac

Bienvenue sur les terres nobles de Rouillac ! Le domaine représente l’héritage d’une longue et belle histoire de France, étant notamment propriété de l’illustre baron Haussman au XIXè Siècle ou encore marqué par le passage de Napoléon III qui en vanta les vignobles jusqu’au roi des Belges, Albert Ier. Depuis 2009, c’est Laurent Sisteros qui est le maître des lieux. L’histoire est belle puisqu’ancien entrepreneur, il a fait le choix (et a eu la possibilité) de tout laisser pour cette aventure viticole et ainsi acquérir le château – de quoi donner quelques idées aux passionnés dont ce pourrait être le rêve ! Bien que petit-fils de vigneron, Laurent n’est pas vraiment « du milieu » et s’est installé en tant que chef d’orchestre du renouveau de Rouillac et en s’entourant de professionnels de la vigne, tel que Jean-Christophe Barron, le directeur technique. Ils nous ont fait l’honneur de nous accueillir personnellement et de nous faire la visite…

Visite RouillacJean-Christophe Barron, directeur technique 

36 hectares de surface pour la magnifique propriété, dont 18 pour les vignes – 16 de Rouge et 2 de Blanc ! On y retrouve les célèbres cépages girondins le Cabernet Sauvignon et le Merlot que nous ne verrons malheureusement pas en raison du (très) mauvais temps sur la région ! L’objectif de la famille de Rouillac est de redynamiser les vins du château. 4 hectares ont ainsi été plantés depuis 2010, mais on retiendra surtout la philosophie viticole engagée pour une culture raisonnée ! Biodiversité, suppression des herbicides, et le plus marquant, retour aux labours traditionnels à l’aide d’un cheval de trait, ce qui fait vivre les sols, les aère et les dynamise. Ce travail, c’est Titan qui en est chargé et comme vous pouvez le voir, il porte plutôt bien son nom…

Vignes Rouillac
Titan cheval de trait Rouillac

Même sous la pluie, ce fut un réel plaisir de parcourir les diverses parties du domaine narrées par leur propriétaire ! Le cuvier et ses techniques – le pigeage, le remontage, le stockage ; le magnifique caveau et ses histoires de tonnellerie (élevage des vins en chêne neuf français) ; la grande écurie et ses rencontres chevaleresques ; et un tas d’autres jolis clichés que vous pourrez également admirer en calèche dans les vignes si vous venez visiter le château ! Enfin pour terminer la balade, ce que nous attendions tous, la dégustation !

Cave Rouillac
Futs Rouillac

– Château de Rouillac Blanc 2009 :
Encépagé en Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris et Sémillon, le Blanc du château est un vin sec très agréable à déguster, seul ou en accompagnement de repas ! Sa robe est d’un brillant charmant qui introduit bien un nez fin et fruité. En bouche, il a une belle attaque, une bonne acidité qui s’équilibre avec une belle rondeur. La fraîcheur est bien présente et sa longueur est bonne, en fin de bouche on ressent une douceur très agréable.

Coté Rouge, le château propose trois déclinaisons de vins.
– le Dada de Rouillac :
66% de Merlot et 34% de Cabernet Sauvignon ; un vin qui se veut simple et plaisant. C’est le cas avec une gourmandise prononcé sur les fruits rouges tels que la griotte ou le cassis. Les tannins sont présents mais pas désagréables. Une bouteille à partager pour un moment de convivialité et de plaisir !

– le Baron de Roullac 2008 :
57% de Merlot et 43% de Cabernet Sauvignon ; un vin plus complexe associant des arômes toastés, de pain grillé. Les fruits sont également présents, de manière plus mure, le tout dans une atmosphère ronde et souple.

– Château de Rouillac Rouge 2008 :
58% Cabernet Sauvignon et 42% Merlot ; cette dominante de Cabernet apporte un vin plus puissant, plus profond. Le nez est très intense, des fruits rouges et noirs se mélangeant au boisé de l’élevage. En bouche, les tannins sont raffinés et enveloppent joliment la structure d’ensemble. Très élégant !

Rouges Rouillac
Degustations Rouillac

 

Peu de répit dans cette journée très chargée ! Après une très belle matinée passée à Rouillac, on enchaîne avec un voyage au Château Pape-Clément, ou plus précisément un retour « au bercail » pour quelques privilégiés dont nous avons fait partie, et qui ont pu, le temps d’une nuit, découvrir la vie de château ! Propriété du fameux Bernard Magrez, que nous avions rencontré un an plus tôt lors de la soirée Vinconnu de Cdiscount, cette demeure dont le nom provient de son plus illustre propriétaire du XIIIè Siècle, le Pape Clément V, accueille des visiteurs dans un cadre exceptionnel de l’oenotourisme de luxe. Généreusement invité à y séjourner, nous avons ainsi pu profiter d’une bâtisse magnifique, des chambres spacieuses et confortables, tout comme les nombreux espaces de vie, salles et salons ! Le jardin et les vignes dans son prolongement représentent un grand espace de diversité naturelle, et on y retrouve en son sein l’orangeraie pour les réceptions extérieures.

[nggallery id=287]

On retrouve un décor tout aussi magnifique dans la boutique du château ! Ce lieu est en fait une ancienne pharmacie datant du  XIXè Siècle et qu’on regrette ne voir que très rarement désormais. Tout l’univers oenologique y est exposé : livres, carafes et verres, et tous les accessoires utiles à l’appréciation du vin. Surtout, on apprécie la variété incroyable de bouteilles issues des diverses propriétés de Bernard Magrez à travers le monde : Argentine, Chili et Uruguay en Amérique du Sud ; Californie ; Espagne et Portugal en Europe ou encore Maroc et plus surprenant le Japon ! En France, Bernard Magrez a souhaité élaborer ses vins dans « le Sud », avec une trentaine de domaines répartis dans le Bordelais bien sûr, mais aussi en Provence et dans le Languedoc Roussillon. Un vin a retenu notre attention, Le Cadran de Fombrauge 2006, un Saint-Emilion Grand Cru extrêmement gourmand, de belles complexités aromatiques dominées par du caramel et des fruits noirs confits – un délice !

Entree Pape Clement
Boutique Pape Clement
Vins Bernard Magrez

Hôtes pour une nuit, nous avons également eu l’honneur de l’être pour un déjeuner en compagnie du maître des lieux, Bernard Magrez ! Ce fut un moment très privilégié avec ce dernier, un homme dont les expériences entrepreneuriales et dans le milieu du vin sont très largement étendues et ont donc contribué à des échanges passionnants. Le Château emploie son propre Chef, qui a concocté des plats très fins accompagnant à merveille vins blancs et rouges du propriétaire. L’occasion d’apprécier notamment l’excellente Cuvée d’Exception d’Uruguay et de découvrir son authentique cépage le Tannat, assemblé à du Cabernet Franc et du Merlot.
Réception et restauration, ces services exceptionnels et de prestige ne doivent bien sûr pas cacher le coeur du Château Pape-Clément, Grand Cru Classé de Graves, ses vins. Leur conception est véritablement soignée avec des vendanges puis un tri à la main (sur les tables de tri) permettant de conserver les meilleurs raisins possibles. On trouve au domaine des cuves composées de différents matériaux, le bois traditionnel, l’inox, mais aussi la pierre (plus rare). Suite à la macération et au pigeage manuel, les vins sont élevés en fûts de chêne dans une énorme salle dans laquelle nous retrouvons plusieurs décorations à l’effigie papale. Des détails que l’on retrouve d’ailleurs un peu partout au château et qui montre toute la détermination à soigner l’ensemble de l’environnement des vins. Nous terminons la visite par le trésor de l’appellation, sa cave ! Précieusement entreposées à côté du Pape Clément V, des milliers de bouteilles de toutes tailles, et de tous âges… C’est toujours ému que l’on admire ces breuvages façonnés il y a plusieurs dizaines d’années, voire plus comme pour ces bouteilles de 1893

[nggallery id=288]

Vous trouverez toutes les informations sur les pages officielles des châteaux que nous vous conseillons vivement de visiter !
Château de Rouillac
Château Pape Clément

Et retrouvez les principaux vins sur le site de Cdiscount !

Un grand merci à Sarah de Heaven et aux équipes Vins de Cdiscount qui ont fait de ce séjour de découvertes un magnifique voyage oenologique !