C’est sous les notes du Clair de lune de Debussy que les jeunes mannequins ont défilé à l’Hôtel Crillon. A travers sa nouvelle collection, Didit Hediprasetyo nous a dessiné de somptueuses femmes venues d’un autre temps, oui, le temps s’est arrêté et sont apparues alors des femmes sophistiquées et gracieuses.

Photo publiée grâce aux solutions Internet et mobile Orange

Photo publiée grâce aux solutions Internet et mobile Orange

Telles des ballerines de la nuit, elles étaient toutes vêtues de noir, de gris, de blanc ou encore de vert.

Alors, un mystérieux sentiment de romantisme envahit la salle tout comme il pourrait envahir le coeur d’un homme voyant au clair de la lune, traverser une mystérieuse femme vêtue d’une robe blanche immaculée.

C’est un classicisme subtilement revu, ainsi ce sont sur des coupes droites que se sont rajoutés du relief, de la texture, du plissé, ou encore des plumes et des boutons. Hediprasetyo a su extrapolé l’élégance d’un ancien temps en jouant sur des allures épurées et extravagantes dans le travail de la couture et ses minutieux détails.

Photo publiée grâce aux solutions Internet et mobile Orange

En clair Didit Hediprasetyo a su balayer les temps et inspirer une nouvelle tendance, une allure de tous les temps; En trois mots : Élégance, sobriété et beauté… Et peut-être un peu de mystère.

[nggallery id=153]