C’est honorée et enchantée que je rejoins aujourd’hui toute l’équipe de PLEAZ, le blog Lifestyle, pour me présenter.

Jeune architecte débarquée de l’Est de la France où j’ai passé mon diplôme, j’exerce à Paris une profession complexe, qui selon le Corbusier est davantage « une tournure d’esprit (qu’)un métier ». Ayant d’abord évolué dans le milieu de la scénographie au sein des ateliers de décors de cinéma, je suis aujourd’hui installée à mon compte en tant qu’architecte et décoratrice indépendante. J’aime remanier l’espace, repenser les volumes, notamment lorsque l’enjeu d’une petite surface étriquée et biscornue se présente. C’est le cas d’une majeur partie des espaces intérieurs que compte notre belle capitale haussmannienne. L’approche du projet est alors particulière, car une petite surface reste petite et pose des problèmes purement pratiques concernant l’implantation des fonctions essentielles, et encore plus lorsqu’il s’agit d’un logement où la notion de confort est primordiale. Le Corbusier – oui, encore lui – pensait qu’ « une maison est une machine à habiter ». C’est ce principe qui guide mes choix car il est effectivement essentiel, pour le confort des habitants, de se libérer du superflu et d’aller à l’essentiel afin d’optimiser l’espace.

Pour ce projet de rénovation à Paris pour le compte d’une jeune étudiante en architecture, j’avais pour mission de rafraîchir un petit deux-pièces tout en offrant des aménagements modulables et fonctionnels afin de ranger une accumulation de maquettes et de plans encombrants.

 

1

2

Je me suis orientée vers un dessin linéaire et discret, pour laisser à l’existant haussmannien tout l’espace qu’il mérite.

3

4

Il en résulte un ensemble bureau/penderie sur-mesure, dédié aux longues nuits de charrettes en perspective ! ( « être charrette (architecture): être en retard ou à la limite pour le rendu d’un projet »)

5

6

7

Le reste de l’appartement a été rénové et décoré aux goûts de l’intéressée, plutôt portée sur le design des années 50 et l’esthétisme du style industriel.

8

9

La majeure partie du mobilier provient de l’usine Vitra en Allemagne, le site de production du célèbre éditeur de meubles, très prisé des amateurs de design et d’architecture.

11

12

Je vous invite à découvrir mon univers en vous rendant sur mon site : vous y découvrirez de l’architecture bien sûr, mais aussi un peu de scénographie, et même un brin de couture !

http://alixreymond.houzz.fr/

Dans mes prochains post, je serai ravie de partager mes découvertes et mes coups de cœur architecturaux ; je vous présenterai également d’autres domaines parallèles et complémentaires à cette vaste sphère qu’est l’architecture.

Pour conclure, j’aimerais citer un grand architecte qui a fait – et donc dit – des merveilles : « la simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau, l’utile et le juste », Frank Lloyd Wright, architecte, pour vous servir.

logo